[ Pobierz całość w formacie PDF ]
.Voilà une offre inespérée, ma bonne, que seul un petit Français de France pouvait vous faire.Quelle autre nation, en effet, produit des enfants aussi délurés?Elle renaude encore, la chouette déplumée.Balance des mein Got, mein Got pour catastrophe nationale.Les Popoffs radineraient sur Wien avec leurs chars, elle serait moins perturbée!On la darde en silence jusqu’à ce qu’elle s’évacue.J’ai idée que le gars Toinet va la rendre jobastre avant la fin de notre visite.Tu parles d’une emplette qu’elle a faite en draguant Félix, la vieille peau! Sa quiétude bourgeoise morfle sérieusement.Lorsque enfin elle nous lâche les baskets, on est obligés de se reconnecter le circuit pour revenir à l’affaire Félix.- Que vous disais-je, Antoine?- Vous acheviez de me relater l’histoire du container à variole… Une fois acquise cette info primordiale, qu’avez-vous fait?- Une connerie, répond sans hésiter Félix.Et majeure!- Mais quoi encore, Félix?- Nous sommes allés à la police pour rapporter aux autorités ce que nous venions de découvrir.- La police d’Atlanta?- Oui.- Vous avez raconté aux flics des événements qu’ils connaissaient déjà, noté-je.- Certes, mais ils n’en connaissaient pas les prolongements.Ainsi ignoraient-ils l’épidémie de variole qui en a résulté dans le Maine.Cela dit, ça n’a pas eu l’air de les émouvoir beaucoup.Notre déclaration a été enregistrée par un gros flic porcin qui fumait un cigare de vingt centimètres.H a pris nos coordonnées, nous a fait signer le papier et n’a même pas répondu à notre salut lorsque nous l’avons quitté.Félix prend l’air gêné du monsieur que son épouse embrasse en présence de sa maîtresse.- Qu’est-ce qui vous chicane, Félix?- Je viens de penser que le docteur Smith ne voulait pas que nous nous rendions chez les flics d’Atlanta; il tenait à conserver notre découverte pour ceux d’Augusta puisque c’était dans la région d’Augusta qu’avait sévi l’épidémie; c’est moi qui ai insisté, triple idiot que je suis! Si je l’avais écouté, il vivrait probablement encore.Je sursaute- H est mort?- J’allais y venir, Antoine.Une fois notre rapport fait aux autorités de Géorgie, j’ai proposé à mon compagnon de visiter la région.J’aime les belles demeures de style colonial comme on en voit dans les films au sucre glace des grands confiseurs d’Hollywood, style Autant en emporte le vent.Il a accepté.Nous avons alors loué une voiture pour sillonner la contrée.Smith était un bon compagnon, très porté sur le sexe.Il nous est même arrivé une double bonne fortune dans un restauroute servant de halte aux bus Greyhound.Deux voyageuses, la mère et la fille… Je me trouvais aux toilettes.Je n’avais pas pris garde au fait qu’il en existait pour les white men et pour les coloured men.Bien entendu, distrait comme vous me savez, j’étais entré dans les secondes.Un grand vieux nègre à barbe survint, qui s’indigna de ma présence.Dans le Sud, ces gens ont pris l’habitude de pisser entre eux et je n’eus que le temps de m’évacuer, la bite à la main.C’est alors que je croisai la dame évoquée plus haut: la maman.Jeune maman.Elle rôdait autour de la quarantaine et ne pouvait laisser passer un sexe de la dimension du mien.La manière dont elle le regarda me laissa entendre que, déjà, elle le convoitait.Je le lui proposai pour après ma miction, car j’en avais besoin pour la satisfaire.Elle accepta.Je prévins le docteur Smith de ce qui s’ourdissait et il consentit à « s’occuper » de la fille.Nous conduisîmes ces deux dames dans la campagne environnante et pûmes les fourrer convenablement, nonobstant l’inconfort.Ce genre d’exploit bucolique ne pénalise que nos charmantes partenaires car nous sommes mieux adaptés qu’elles, nous autres mâles, à de furtives étreintes.Lorsque nous eûmes batifolé à loisir, nous nous aperçûmes que leur bus était reparti sans les attendre et nous dûmes le courser en voiture pour le rattraper [ Pobierz całość w formacie PDF ]